ajax

appelle tous les motards

 

 

-------   ATTENTION  ------

ANNULER ANNULER ANNULER ANNULER ...

 

Procédure VE : le contrôle technique des deux-roues motorisés aux mains des forces de l'ordre et des experts.

ANNULER ANNULER ANNULER ANNULER ...

 

 

Le 8 janvier 2009, face à l'échec latent de la concertation, la FFMC lançait sur son site internet un appel à manifester les 21-22 mars contre le projet de mise en place d'une procédure dite des « véhicules endommagés ». Largement relayé, l'appel a mobilisé motards et automobilistes, tous déterminés à dénoncer publiquement ce nouvel imbroglio administratif, coûteux et inefficace. La déléguée interministérielle à la sécurité routière a fini par en reconnaître, le 3 mars, le manque de pertinence, en retirant le projet pour les 2 roues motorisés (2RM) et en allégeant le dispositif pour les automobilistes. Ainsi, grâce à l'action concertée des représentants du monde moto (FFMC, Mutuelle des motards, FFM et branche deux-roues du CNPA ) mais aussi plus largement, à la mobilisation de tous les autres usagers de la route (Codever, l'ensemble des branches du CNPA et l'association 40 millions d'automobilistes) et des assureurs, la procédure VE a été entièrement revue : exclusion pure et simple des deux-roues motorisés (2RM) et des poids lourds, limitation pour les automobilistes aux seuls cas d'accidents avec une liste de critères de dangerosité réduite à 4 critères au lieu de 21.

Des motards en colère contents !
La FFMC se félicite de ce retrait, signe apparent d'un fléchissement du discours dominant de la Direction de la sécurité et de la circulation routière (DSCR) mais reste vigilante sur l'ensemble des promesses qui lui ont été faites. C'est pourquoi, elle maintient une cinquantaine de rassemblements sur tout le territoire (voir www.ffmc.asso.fr) en souhaitant que ces journées, prévues initialement pour être une démonstration de force des motards, deviennent une force de démonstration du Mouvement, de ses propositions, de ses actions passées, présentes et à venir.

L'abandon de la procédure VE pour les 2RM permet, en effet, à la FFMC de se repositionner dans la démarche plus constructive qui a toujours guidé ses actions, en travaillant dès à présent sur une mise à jour de son "Manifeste pour une meilleure sécurité routière des motards", en y intégrant notamment une analyse du rapport Guyot ("2RM : gisements de sécurité routière" publié mi 2008), ainsi que des réflexions sur les dernières avancées de la recherche scientifique présentées lors de la conférence internationale sur les 2RM de l'INRETS les 5-6 mars dernier. Car, malgré l'augmentation du nombre de pratiquants de deux-roues à moteur ces dernières années (le parc a presque doublé en 10 ans), nous avons le sentiment que les pouvoirs publics, loin d'anticiper cette hausse, pourtant prévisible, sont dépassés et recroquevillés sur une stigmatisation d'un mode de transport qu'ils ne comprennent pas. Il est temps de changer d'ère et de faire une vraie place à ce mode de transport, comme les autres mais différent... C'est le message qui sera porté par les dizaines de milliers de motards rassemblés ce week-end dans plus de 50 villes en France.

 

ANNULER ANNULER ANNULER ANNULER ...


Liste des critères de dangerosité

 

 

Commentaires (6)

1. dédé le routier 13/02/2009

je veux bien y aller ou et à quelle heure car Lille s'est grand

2. dédé le routier 28/02/2009

quelle nouvelle docteur

3. olive 01/03/2009

Bonjour , la manif c samedi 21 mars à 14h00 grand place à Lille

4. olive 01/03/2009

Voici la nouvelle invention de la Direction de la Sécurité et de la Circulation Routières (DSCR) :

« LA PROCEDURE V.E. »
C’est quoi ?


C’est la possibilité pour les forces de l’ordre d’immobiliser votre véhicule (2, 4 roues ou plus) sur un simple soupçon de dangerosité, de vous retirer immédiatement votre carte grise et de vous obliger à passer devant un expert automobile et ce de manière complètement arbitraire (nous parions que la chasse au débridage sera ouverte…).

Bien entendu, les frais de remorquage, de garde, d’expertise, de contre-expertise seront à la charge du propriétaire et non de l’assurance… que le soupçon déclencheur soit fondé… ou non !

Certes, experts, assureurs, DSCR, représentants du monde de la moto se sont réunis le 12 février dernier, mais cette rencontre n’a pas abouti au retrait complet de cette absurdité coûteuse pour l’usager.

En effet, nous évaluons à 350 €, la facture du pseudo contrôle technique qui pourrait alors vous être imposé plusieurs fois par an !


MANIF SAMEDI 21 MARS


14 HEURES GRAND PLACE à LILLE



5. chris 02/03/2009

alors qui va a la manif
moi je suis partant
y'en a marre qu'on nous prenne pour des pompes a fric aussi bien pour les motos que pour les voitures alors mobilisons nous

6. olive 13/03/2009

La manif est annulé VICTOIRE

Merci à tous

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site