ajax

CONFIENEMENT BICHONNER SA MOTO

 

PROFITER DU CONFIENEMENT

POUR BICHONNER SA MOTO

 

 

Pour tous les motards qui disposent d'un garage,

l'impossibilité de sortir peut être intelligemment mise à profit.

Un nettoyage en profondeur permettra de redémarrer leur engin

en toute sécurité après un arrêt de plusieurs semaines.

il n'y a rien de pire que d'être vu au guidon d'une moto fort sale.

Question de dignité, non ?

On peut avoir les ongles noirs et oublier de se brosser les dents,

mais rouler sur une moto crade, ça non.

Question de priorités.

 

Certes, si votre machine dort sous une bâche dans un garage chauffé,

posée sur une épaisse moquette, elle est probablement dans la même condition

que lorsque vous l'avez vue pour la première fois,

dans la vitrine du concessionnaire.

 

Outre le plaisir d'avoir une machine nickel,

une machine propre résiste mieux aux outrages du temps,

car l'oxydation est un processus chimique qui ne prend pas de RTT.

Voici donc quelques conseils avisés.

 

Ne lavez pas une moto en plein soleil

Même si c'est plus agréable, ne lavez pas une moto en plein soleil.

Et encore moins une moto qui est restée de nombreuses heures en plein soleil.

Tout simplement parce qu'une peinture qui a chauffé devient moins résistante

et pourrait se marquer plus facilement de micro rayures. De même,

si vous rincez mal votre moto,

des traces de savon peuvent être difficiles à faire partir sur les sections peintes.

 

N'utilisez que des produits dédiés à la moto

Vous avez vendu Médor à un restaurant chinois

et il vous reste un peu de shampoing "spécial poil frisé" ?

Eh bien c'est une mauvaise idée de penser à le finir sur votre réservoir.

Utilisez des produits dédiés à la moto qui comportent des éléments qui n'agressent pas

les parties où ils doivent être apposés. Il existe des produits en mousse,

en pulvérisation ainsi que des shampoings à mettre dans l'eau.

Mais il existe également des produits sans eau sans oublier les lingettes pré imprégnées de produits.

Mais faute de mieux, le liquide vaisselle Utilisez un chiffon doux et humidifié.

 

Partez du principe que la poussière,

ce sont des particules très fines et que si vous les écrasez avec un chiffon sec,

ça va rayer. Donc, soit vous êtes nostalgique des 33 tours

(mais bravo si vous arrivez à la même régularité du trait),

un chiffon doux et légèrement humidifié vous permettra d'éviter ces traces indélébiles.

Et tant qu'à être maniaque, on peut utiliser deux récipients pour rincer :

un pour la saleté, l'autre pour le savon. Comme ça, vous ne retartinez pas la boue

Si vous êtes écolo, vous récupérez un vieux t-shirt ou un vieux slip.

Si vous l'êtes moins, vous achèterez une micro-fibre (environ 2 euros).

 

Une bonne cire pour finir

Pour faire briller durablement,

terminez avec une cire que vous appliquerez avec le petit tampon adéquat.

Là encore, pas de cire pour les pompes ni pour les parquets même si ça sent bon le miel d'abeille.

Mais une cire ou un polish faite pour les surfaces plastiques et un autre pour les surfaces métalliques.

 

Lubrifier après le lavage

Dans un grand élan de maniaquerie,

vous penserez à lubrifier les éléments essentiels une fois que la moto est lavée et séchée.

Un petit coup dans les câbles et autour des axes de béquille,

par exemple, ça ne peut pas faire de mal.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site