ajax

LES ESSAIS MOTO 125 cm3

 
 

les motos sont essayées par des pros

et jugées par leurs utilisateurs.


Essai Honda CBR 125 R : Petite lame

 Remplacer la sulfureuse NSR 125 n'était pas chose aisée. La jolie Fireblade y parvient en mélangeant l'agrément quotidien de son moteur 4 temps à des performances globales rigolotes sur petites routes.

Essai du millésime : > 2004


Essai Derbi GPR 125 : Brut de sport

 Appartenant désormais à Piaggio, Derbi n'en a pas perdu pour autant sa culture sportive, bien au contraire... La preuve avec cette très belle GPR 125, dotée de performances haut de gamme mais exclusives. Une sportive brute de brute !

Essai du millésime : > 2005


Essai Honda CG 125 : Cher collector

 L'indéracinable CG 125 nous revient en 2004 dans une version dépolluée et relookée. Pas de quoi ternir le charme rétro de cette brave moto à tout faire, malgré un tarif difficile à justifier.

Essai du millésime : > 2004



Essai Yamaha XT125R et XT125X : Jolis poumons

Sur la base des DT 50, Yamaha décline sa gamme 125 pour 2005 avec ces versions trails et supermotard. Jolies et plutôt réussies côté comportement, celles-là n'en pâtissent pas moins d'un moteur un peu trop rustique et d'une finition dans la trop juste moyenne pour tout à fait nous convaincre.

Essai du millésime : 2005



Essai Aprilia 125 MX : Jouet de luxe

 Discrètement, les Supermotards font leur bonhomme de chemin dans les gammes... Les 125 ne sont pas en reste, telle cette agressive Aprilia MX dotée de l'un des rares monocylindres 2 temps du moment.

Essai du millésime : > 2005



Essai Honda XR 125 L : Serviable

S'il ne faut pas attendre de lui de quelconques performances en tout terrain (il n'a de XR que le nom), ce sympathique trail Honda vous le rendra par une serviabilité quotidienne à toute épreuve... à condition de fermer un oeil sur son prix, un peu élevé en regard de son moteur rustique.

Essai du millésime : 2003



Essai Suzuki DR 125 SE : Petit chameau

 De longue date au catalogue, ce brave trail léger n'en finit plus de rendre des services à un public diversifié, du débutant au motard citadin ou fan de balade en sous bois. Très économique à l'usage, on lui pardonne volontiers des performances un peu justes.

Essai du millésime : < 2003



Essai Yamaha TW 125 : Rigolote

La largeur de ses pneus pourrait inquiéter... Mais la TW 125 présente un comportement rigolo, bien adapté à ses performances modestes et son look accrocheur, à l'aise en ville, à la campagne ou sur les plages.

Essai du millésime : 1998



Essai Suzuki RV 125 VanVan : Toujours dans le vent !

Plus de 20 ans après la disparition du modèle original, la fameuse VanVan nous revient pour 2003 dans une toute nouvelle version. Derrière ce look toujours aussi craquant se cache aujourd'hui une moto certes plus policée que sa devancière mais bien plus exploitable au quotidien.

Essai du millésime : 2003



Essai Aprilia RS 125 : Toujours dans la course !

 Quatorze années au catalogue et 82 000 unités produites : la RS 125 est l'autre phénomène Aprilia. Une vraie GP réplica à moteur 2 temps que le constructeur optimise pour 2006 sans surtout trop retoucher la recette de base. Outre ses performances, sa ligne inspirée des hauts de gamme RSV est somptueuse. Les pilotes en herbe vont adorer !

Essai du millésime : > 2006



Essai Aprilia 125 RS : Locatelli replica

Peu de 125 transpirent la course et les trajectoires taillées au cordeau comme cette sublime Aprilia. A l'heure où les deux temps commencent à être sérieusement remis en cause en compétition, cette RS pourrait bien constituer l'une des dernières "réplicas" du genre.

Essai du millésime : 1998 2005



Essai Hyosung 125 Comet : Outsider

Encore jeune sur notre marché, la marque coréenne Hyosung a besoin de se faire un nom. Et elle s'y prend de belle manière avec une offre attrayante en motos grand public. La Comet 125 fait partie de celles-ci, malgré un prix un peu trop élevé.

Essai du millésime : 2003



Essai Yamaha YBR 125 et Diversion : Chiques chinoises

La Yamaha YBR 125 s'est attaquée au marché des basiques avec un certain succès depuis sa sortie à l'été 2005. Produite en Chine et dotée d'une motorisation rustique, ce roadster basique propose un prix attractif et se décline depuis 2006 en version Diversion avec tête de fourche pour 464 € de plus... quand même.



Essai Yamaha DT 125 R : Champêtre

Pour le quotidien autant que les escapades champêtres, la Yamaha DT R reste l'une des 125 les plus efficaces... et les plus appréciées ! Elle sera remplacée en 2004 par une évolution catalysée.

Essai du millésime : 1998 2003



Essai Yamaha DT 125 RE et X : La belle rescapée

Alors que les trails 125 2 temps ont été chassés des gammes japonaises pour cause de norme anti-pollution, la très populaire Yamaha DT nous revient en 2004 dans une nouvelle version catalysée. Un bonheur sur route et plus encore dans les chemins ! Avec évolution 2005 DT 125 X

Essai du millésime : 2004



Essai Yamaha TDR 125 : Jouet pour les grands

  Nerveuse, jolie, offrant un gabarit valorisant, la 125 TDR soigne autant son pilote que le passager. Ses performances comptant aussi parmi les meilleures de la catégorie n'ont pas tardé à en faire un best seller.

Essai du millésime : 1998 > 2003



Essai Yamaha XVS 125 Dragstar : Mini Harley

Son esthétique très américaine et ses proportions généreuses sont l'atout number one de la superbe Yamaha Dragstar. Dommage que son moteur un peu trop mou condamne ses performances au juste suffisant pour la ville et la route.

Essai du millésime : 2000 2004



Essai Sym Wolf Classic 125 : Vintage spirit

Sous ses airs délicieusement rétros et son ossature légère, la Wolf n'en offre pas moins une mécanique moderne et agréable. Pour ne rien gâcher, cette Taïwanaise se démarque aussi de la production asiatique par une qualité de fabrication plus valorisante... pour un prix toujours aussi contenu : 1999 € !

Essai du millésime : 2005



Essai Kymco CK 125 Pulsar : Classe économique

Equipée d'un haut de carénage jusqu'en 2003 puis d'un phare chromé, d'une longue selle ponctuée d'un solide porte-paquets, cette petite Kymco est capable d'un quotidien peu spectaculaire mais finalement efficace et surtout, économique.

Essai du millésime : 2000



Essai Kymco 125 Hipster : Tape-à-l'oeil

Avec ses chromes et son habillage tout en rondeurs, la Hipster ne manque pas d'allure. Dommage que son ergonomie inhabituelle gâche un peu son comportement sain et l'agrément évident de son moteur.

Essai du millésime : 2001


Essai Cagiva 125 Supercity : Ludique

Son look agressif laisse peu de place aux aspects pratiques. La Supercity est un jouet hyper efficace en ville... et en solo !

Essai du millésime : 1999 2001


Essai Suzuki VL 125 Intruder : Pimpante

Cette Suzuki 125 Intruder est généreuse, autant dans ses chromes que son gabarit. Elle promet ainsi un quotidien attrayant à son bord et des performances adaptées à la ville et aux petites routes malgré une puissance un peu juste.

Essai du millésime : ; 2000


Essai Suzuki GZ 125 : Custom éco

Sur la base du monocylindre de la GN, Suzuki propose depuis 1998 cet élégant custom. Voilà aussi une solution confortable et économique pour tailler la (petite) route en toute quiétude.

Essai du millésime : 1998



Essai Suzuki GN 125 : Discrète descendante

Malgré son grand âge, cette brave Suzuki continue de séduire grâce à son équipement soigné, ses prestations suffisantes au quotidien et un prix bien placé.

Essai du millésime : 2003



Essai MZ 125 RT : Une réussite !

Ne cherchez pas, bien peu de 125 réunissent une telle somme de qualités : un moteur aussi beau qu'efficace, une construction soignée et au final un style inimitable. Vous qui ne vous sentez pas assez valorisé sur votre 125 actuelle, jetez donc un oeil par ici...

Essai du millésime : 1998



Essai MZ 125 SM : Un superbe jouet

 MZ est revenu sur le devant de la scène depuis 1997. Après la 125 RT, un joli roadster basique, le constructeur allemand lance en 2001 cette 125 SM. Ce très chouette trail supermotard partage avec sa devancière une brillante mécanique et une fabrication plutôt soignée.

Essai du millésime : > 2001



Essai Honda XL125V Varadero injection : Elle repart à l'assaut !

Après cinq années d'un succès incontestable, la Honda Varadero 125 se refait un look et adopte l'injection électronique. Voilà qui la rend conforme aux normes euro3 et qui relance surtout sa déjà longue carrière, pour le plus grand bonheur de tous !

Essai du millésime : 2007



Essai Honda XL 125 V Varadero : Trail pour tous !

 Polyvalente, confortable, dotée d'un gabarit généreux et d'un design soigné, cette Varadero séduit un très large public. Malgré un prix plutôt costaud, elle est depuis sa sortie en 2001 la meilleure vente 125 en France !

Essai du millésime : 2001 à 2006



Essai Honda VT 125 C Shadow : Best seller

Avec son look d'Américaine, la Honda Shadow est sans aucun doute l'un des customs 125 les plus séduisants du marché. Et pour ne rien gâcher, elle dispose aussi d'un moteur étonnamment nerveux. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce qu'elle ait été un temps la meilleure vente en France.

Essai du millésime : 1999




Essai Daelim Roadwin 125 : Elle a tout d'une grande !

Apparue en 2004 sur le marché des 125, la Daelim roadwin est un des rares roadsters 4-temps dans cette cylindrée. S'il est bien difficile de ne pas tomber sous le charme de sa ligne séduisante et de son gabarit flatteur, l'image de la belle Coréenne est tout juste ternie par un confort de conduite largement perfectible.

Essai du millésime :



Essai Daelim 125 Daystar : Custom musclé

Bien équipée, valorisante par ses dimensions, la Daelim Daystar est une très jolie moto, tout à fait comparable aux productions japonaises. Son moteur performant est sans doute son meilleur argument.

Essai du millésime : 2000



GIMA,LaRenaissancedelaMotoFrançaise

GIMA est une marque 100% Française, bien connue des amateurs de motos de collection. Plus de quarante ans après la production de la dernière GIMA, une entreprise française relève de défi, celui de produire presque "à l'identique" (compte tenu des réglementations nouvelles), un modèle de moto GIMA de 125 cm3 - 4 vitesses, moteur à 4 temps, modèle qui avait eu un réel succès dans les années cinquante. Cette magnifique moto, aux normes de sécurité et de pollution actuelles, vous apportera confort et plaisir pour vos déplacements de tous les jours ou les balades en famille sur les petite routes de campagne.


 

 MODELE PRELEUR 125

 

Dimensions(L*W*H) : 2050*730*1180mm Empattement : 1300mm Hauteur de siège : 770mm Poids : 110kg Consommation : 2,1(1/100km) Freins AV/AR : Disque/Tambour Pneus AV/AR : 80/100-18 / 100/90-18 Réservoir : 12L Suspensions Avant : Fourche hydraulique Suspensions Arrière : Amortisseur Cylindrée : 124.5cc Moteur : Mono-cylindre,4-Temps Refroidissement Air Boite 5 Vitesses Transmission : Chaine Démarrage : kick/electrique Puissance standart(km/r/min): 7.0/7800 Couple max.(n.m/r/min) 8.2/7500 Couleurs disponible : rouge,bleu,jaune
 


 Aprilia RS 125

 Depuis 1992, l'Aprilia RS 125 sévit sur le créneau des sportives, mais depuis une dizaine d’années, Aprilia ne se contentait que de retouches esthétiques avec changement de décos qui reprenait celles des teams de compétition. La ligne 2006 de l'Aprilia RS 125 reprend celle de la RSV 1000 et s’affine encore. La RS est une sportive qui met la barre très haut. De multiples détails évoluent et augmentent le niveau de finition de l’engin, le transformant en vrai bijou. On se prend donc vite au jeu et c'est un régal car la partie cycle tout alu est un modèle d’efficacité. Elle a gagné aussi 5 kilos sur la balance. Côté moteur, le mono 2 temps est ce qui se fait de mieux en termes de performances et ce même dans la version Euro-2. Associé à une boîte de vitesse 6 rapports précise, on se régale de ses accélérations. Pour freiner, pas de soucis avec un gros disque pincé par un étrier 4 pistons radial, gage de freinages puissants et endurants. Seul le tarif limite l’enthousiasme. Le tarif conseillé de l'Aprilia RS 125 est de 5599 € (Aout 2007)



 
DaelimSolution125


 

La Daelim Solution est en réalité la VS, le premier modèle importé en France par la marque coréenne, et qui avait fait son succès. Après une disparition de quelques années, la VS de Daelim nous revient donc dans une version modernisée et répondant aux normes Euro-2. Nommée Solution, elle conserve son moteur 4 temps brillant et agréable même s’il vibre toujours beaucoup. Heureusement, guidon et repose-pieds sont montés souples. La position de conduite est un peu exiguë pour les grands, mais la selle est confortable. Cette 125, mi-utiltaire/mi-custom est très bien équipée et joue l’économie sans pour autant délaisser les chromes. A ce tarif, c’est aussi une réponse à la Yamaha YBR avec un peu plus d’équipement à commencer par le généreux dosseret passager. Une moto avant tout destinée à la ville, mais suffisamment véloce pour affronter les voies rapides. Et surtout parfaite pour débuter. Le tarif conseillé du Daelim Solution est de 2390 € (Aout 2007)





Derbi GPR 125                  Derbi Nude 125

 


Fort de son expérience en 50 cm3, Derbi poursuit son développement en 125 cm3. Après les Derbi trails et SM, voici les sportives et roadsters, cette fois motorisées par du Yamaha/Minarelli 2 temps. On retrouve sur la Derbi GPR une partie cycle identique au 50 avec sa grosse fourche inversée de 40 mm, son frein à disque à étrier radial, comme en Grand Prix et son échappement dans la selle. Le style est très réussi et séduira jeunes et moins jeunes. Et comme l’engin se montre brillant sur le plan du comportement, le tarif auquel est proposée cette Derbi 125 se fait d’autant plus acceptable, un peu moins cher que les sportives italiennes. On remarque juste un manque de souplesse du moteur qui pénalise les évolutions urbaines. Mais dès que la route se dégage, c’est oublié tant la moto se montre agréable. Seulement en solo, car mieux vaut ne mettre personne sur le petit siège arrière! Le confort n’est d’ailleurs pas la tasse de thé de la Derbi GPR. Cette Derbi 125 GPR se double de la version Nude, une Naked reprenant les mêmes éléments, mais sans carénage, avec juste un double phare surmonté d’un minuscule saute-vent. Le tarif conseillé de la Derbi GPR 4490 € et de 3390 € en version Nude (Aout 2007)  


 


Honda Varadero 125    

Après 6 ans de succès en tête des ventes, la Varadero 125 reçoit de petites évolutions à l’occasion du passage à l’injection afin de répondre à Euro-3. On n’aura donc plus à aller chercher le starter entre le V du moteur! Reprenant l’allure de sa grande sœur 1000, la Varadero adopte une carrosserie plus agressive améliorant la protection. Sa face intègre de nouvelles optiques, les clignotants ainsi que les rétroviseurs qui quittent le guidon. Cette 125 affiche un bon gabarit et l’on s’y sent bien pour abattre du kilomètre. Confortable, acceptant un passager et puissante, la Varadero est une invitation au voyage avec un moteur souple et encore plus performant. Le porte-paquets d’origine permet le montage facile d’un top-case, bien pratique pour voyager. L’équipement est complet avec compte-tours et montre et aussi un voyant d’essence dans une nouvelle présentation très jolie. Le Best seller 125 depuis sa sortie en 2001, risque donc de le rester car aucune concurrence ne se profile à l’horizon. Honda propose également une version Deluxe avec sabot et selle deux tons pour 100 € de plus. Le tarif conseillé de la Honda Varadero 125 est de 4999 € (Aout 2007)




 

HondaCBR125FI

La CBR évolue en 2007 avec l’adoption de l’injection pour son déjà brillant moteur 4 temps à refroidissement par eau. Il gagne quelques dixièmes de cheval et un peu de couple qui seront toujours parfaitement utilisés sur un engin particulièrement bien étudié. Cette évolution s’accompagne d’un léger restyling qui touche les éléments aérodynamiques avec une face avant qui s’inspire encore un peu plus de ses grandes sœurs CBR 600 et 1000. Les deux nouvelles de la Honda CBR 125 optiques soignent le style et l’aérodynamique. Le carénage s’adapte mieux au réservoir qui reçoit un revêtement partiel en résine. La bulle est nouvelle alors que les clignotants sont plus visibles. L’instrumentation ultra complète, avec compte-tours, jauge d’essence et de température moteur, reçoit un nouveau fond plus hi-tech. Ce moteur est une bonne surprise. Honda a sorti un tout nouveau monocylindre, 4 temps à refroidissement liquide tout bonnement plaisant et joueur. Dans sa version Injection, il s emontre un peu moins souple, maos plus rapide encore. Comme le châssis est imperturbable, la CBR est un engin qui donne le sourire. A l’usage, mais aussi à l’achat avec un prix en hausse, mais encore acceptable. Le tarif conseillé de la Honda CBR FI est de 2999 € (Aout 2007)




HyosungComet125


Hyosung a installé le moteur V2 de l’Aquila pour compléter idéalement sa gamme 125 avec ce roadster qui passe pour un 650 cm3. Comme le custom, la Comet reçoit un bon niveau d’équipement et surtout se place comme le plus véloce des roadsters, qui plus est le seul à moteur V2 dans la cylindrée. La ligne est sobre et sportive avec le cadre périmétrique en acier qui enserre le moteur peint en bronze et la selle à deux étages qui cache un petit coffre, bien pratique. La partie cycle se complète par des roues des 17 pouces, de gros freins à disques avant et arrière et une suspension arrière à mono-amortisseur. Cette Hyosung affiche un bon potentiel routier et un beau caractère qui invite à rouler. Longtemps, puisqu’avec son gros réservoir, l’autonomie dépasse les 350 km. La finition est moyenne, mais elle en jette un max avec son gabarit de grosse. Le tarif conseillé de la Comet 125 est de 3490 € (Aout 2007)





HyosungGTR125


Hyosung décline sa Comet en version 125 GTR en reprenant quelques équipements de la Hyosung 650 de la gamme. On voit donc apparaître sur la GTR une fourche inversée de 41 mm qui peut recevoir un deuxième disque. Une option tout de même facturée 470 € ! L’habillage adopte également le carénage intégral avec son phare elliptique de la 650 sport qui procure à cette 125 une fière allure. Avec une telle partie cycle, réellement collée au bitume, la Hyosung Comet R doit se contenter du même moteur que le Roadster et il manque un peu de souplesse, imposant des rétrogradages incessants. Certes, le bloc V2 délivre -presque- 15 chevaux, mais cela manque de conviction et l’augmentation de poids n’arrange rien. A vouloir se faire plus grosse que le bœuf… vous connaissez la suite de la fable. L’instrumentation de la Hyosung GTR 125 récupère également un bloc digital plus moderne et l’on trouve une montre et les totalisateurs ainsi que le rapport engagé. La finition est en progrès et l’autonomie toujours aussi importante. En 2007, la Hyosung GTR 125 passe Euro3 avec des carburateurs pilotés et un catalyseur et se dote de nouveaux coloris bicolores superbes. Le tarif conseillé de la Hyosung GTR 125 est de 4150 € (Aout 2007)



Leonart soigne les customs 125 Rédigé

Sur la base d’une motorisation chinoise bicylindre à refroidissement liquide de Regal Raptor, ce fabricant espagnol propose son Spyder digne des belles préparations Harley avec son cadre softail, sa roue avant de 21 pouces et son réservoir allongé. Le Leonart Spyder est équipé d’une longue fourche, d’un freinage avant à double disque, de commandes avancées en alu, de roues comstar. La position de conduite est typique des custom low-rider avec un guidon plat cintré vers l’arrière et une instrumentation logée sur la platine du réservoir. De nombreuses pièces sont chromées, jusque sur le moteur avec le couvre culasse du moteur 4 temps. Le prix du modèle Spyder est de 3500 € en Espagne.

 www.leonartmotors.com 


 


 

CSR Nkt, un Roadster 125 à prix plancher Rédigé

Vendue 2300 € en Espagne, cette CSR n’est pas encore disponible en France, faute de distributeur. Si l’esthétique est plaisante, il est dommage que l’ambiance soit gâchée par une ligne d’échappement vraiment laide avec ses petits silencieux peu valorisants ; que dire indigne de cette sympathique 125 ! Ce roadster reçoit une motorisation connue avec le bicylindre vertical à refroidissement liquide que l’on trouve aussi sur la Raxter de Regal Raptor. Il est alimenté par deux carburateurs, un par cylindre. La machine est chaussée avec de très belles jantes à 5 branches en 18 pouces à l’avant pour du 15 à l’arrière, des dimensions plus courante sur un custom. Les freins à disque sont à pétales pour soigner le design alors que le réservoir de 18 litres assurera une grande autonomie.

Le poids ets toutd e même coquet avec 161 kg.


Yamaha YZF-R125



Pour 2008, Yamaha lance la YZF-R125,

une nouvelle 125, extrêmement séduisante, qui trouve sa place dans la famille des “R” qui entend bien s'imposer en tête du marché des 125 cm3 sportives. Yamaha n’y était plus présent sur le segment des 125 sportives depuis l’arrêt de la TZR 125 en 2000. Animée par un nouveau moteur monocylindre 4 temps à refroidissement liquide monté dans un cadre Deltabox, largement dimensionné, et revêtue d’un habillage agressif inspiré de ses grandes sœurs R1 et R6, cette moto se destine aux clients recherchant ce qui se fait de mieux en matière de motorisation et de design.



Cagiva Mito 125



La voilà, cette nouvelle sportive 125 Cagiva, au programme de grosses modifications, autant esthétiquement qu’au niveau moteur. Peut-être l’une des dernières deux-temps du marché, cette belle italienne n’a pas fini de nous faire rêver…

Megelli 125 R

Inspirée par l'Italie, conçue en Angleterre et fabriquée par Taïwan, la Megelli 125 R joue la carte de l'hypersportive et de la moto accessible à tous. Mais au-delà de son tarif attractif, quels sont ses arguments pour lutter contre les stars de la catégorie ?

Honda CBF125

Face au succès de la Yamaha YBR et à la multiplication de ses copies asiatiques, Honda réagit en présentant la CBF125. Cette nouvelle petite 125 reprend le crédo qui avait le succès de la CG, "simplicité, efficacité, économie", auquel elle ajoute une petite dose de fun.

 

Yamaha YBR125 Custom

 

Yamaha a lancé l'YBR125 en 2005, une petite basique rustique et légère, qui ne met pas à sac le porte-monnaie. Après sa déclinaison Diversion, Yamaha lance l'YBR 125 Custom, une digne descendante de la SR 125 qui, pour répondre aux besoins actuels, ménage le pouvoir d'achat tout en se faisant oublier à la conduite.

 

 

Léonart Daytona 125

 

 De loin on jugerait un authentique low-rider venu des USA, sauf que la Leonart Daytona est une moto 125 mi-chinoise mi-espagnole pour titulaires du permis B auto ! Le rêve américain à la portée du plus grand nombre ? Premières sensations à l'occasion du Salon du 2 roues urbain.

 



 

Commentaires (27)

1. Benoit 25/03/2008

Bonjour avant toute chose je m'apelle benoit j'ai 17 ans je voulais savoir quelle moto choisir pour un permis 125Cc grâce à votre site j'ai trouvé mon bonheur merci beaucoup votre site et simple clair et génial alors bravo félicitation!!!
Aurevoir

2. Thierry 26/03/2008

salut Benoit
merci pour ton message très sympa, Félicitation pour ton acquisition
Tu es le bienvenu parmi nous.
A bientôt sur les routes

3. johan 10/04/2008

Bonjour, j’ai besoin d’un petit service.
J’ai une derbi gpr 50cc.J’en suis très content
Mais je recherche un tope caisse mon garagiste me dit que c ‘est impossible à trouver ?Même en cherchant sur le net je ne trouve pas.
Je voulais si vous plait si vous pouvez me le confirmer
merci
Johan

4. Thierry 10/04/2008

salut Johan

je ne peut te répondre au sujet du top caisse mais je me renseigne chez les concessionnaire

@ +

5. johan 10/04/2008

Merci de faire c’est démarche pour moi.
Je pense surtout que c’est le support le plus important .
Peut etre je peux mettre un support d’une autre marque d’une moto ?
En tous cas encore merci et bravo pour ton site.
J’attends d’avoir de tes nouvelles .
johan

6. johan 17/04/2008

Les concessionnaires me disent que cela n’existe pas mais peut etre il existe d autre marque de support
Qui pourraient s’adapter dessus.
Si tu trouves je suis toujours preneur merci
johan

7. Stéphane 23/05/2008

dommage, il n'y a pas les kawasaki cela aurait pu être sympa. Sinon le site est interressant, à plus.

8. lang nicolas 04/06/2008

bonjour je souhaite acheter une 125 doccasion et j'esite entre
la rs aprilia et une
yamaha tzr
pourriez vous maider
savoir la difference sur les perf et fiabilité et entrtien je vous remerci

9. DEGRAS 29/03/2009

question ? puisje monter une jante arriere de cbf 250 sur cbf 125

10. martial 26/05/2009

bonjour
j'ai un petit service à vous demandez !
je fais 1m90 et environ 80 kg!
je voudrais savoir si la honda shadow 125 serait adapter à ma taille ?
merci et bravo pour votre site

11. Thierry 26/05/2009

Salut martial
Je pense que 1.90 m serai juste mais je te conseil de te rendre dans un concessionnaire afin de trouvé une shadow ou une dragstar pour essayer celles-ci.
Mais il n’y a pas de moto plus grande en custom

12. Enrique 08/12/2009

Hello, j'aurai voulu avoir des conseil pour l'achat d'une 125, neuve ou d'occasion, j'ai quelques critère mais je ne sais toujours pas laquelle choisir je serai plutot roadster type fazer.( je reve)

mais en 125 je ne sais pas ce que sa donne
==>
*Yamaha DT 125 X
*Derbi GpR nude
*Derbi mulhacen
*MZ 125RT


-je voudrai une 125 plutot 2 temps( j'ai vu que c'était mieux niveau reprise/performance mais plus gourmande)ou 4 temps équivalent
-qui dépasse les 120km/h (réel)avec des reprise pour dépassement sur autoroute?
-Qui procure une sensation de fiabilité comme un scooter
-peu chère a l'entretien
-pneu large, pas de velo
-PAR PITIE PAR DE BRUIT DE MOBYLETTE

Merci d'avance

13. alice 14/02/2010

Bonjour,je posséde déja une ybr yamaha, inscrite au permis moto, mais après une chute avec le 125, je me demande si je dois continuer de passer le permis? alors je cherche une 125 plus performante merci de me donner votre avis, sachant que je ne veux pas de sportive position du dos!oblige merci de votre réponse , Alice de 50 pige, et du var

14. dédé des ,landes 17/02/2010

Bonjour
je te conseil la Honda Shadow pour la position de conduite et
elle dispose aussi d'un moteur étonnamment nerveux.

bonne route

15. renard 15/03/2010

bonujour,
voilà je posede une honda nsr 125cc depuis peu avant j'avais une cbr 125cc,
puis-je adapter un top caisse dessus?
merci cordialement.

ps: je suis content d'avoir trouver ce site ce jours car pour des site sur les motard qui roule en 125cc en a pas beaucoup et je trouve celà malheureux
et vivement fin du mois de mars pour le salon de pequencourt ou j'espere pouvoir y aller car je vient d'avoir un accident et j'ai la clavicule de casser bref loll vive les motards

16. dado 17/04/2010

bjr a ts j voudrai connaitre les avantages et inconvenient de la megeli 125s. merci d avance

17. Benjamin 25/06/2010

Salut je m'appelle benjamin et je vé bientot passémon permi 125 a 16 permi a1 bref mon probleme c'est que jemesur 1.90m pour 60 kg je sai je sui une alumette lol
Mais je voudré un roadster 125cc pour chaque moto que j'ai vu don la daelim 125 fi mon gabarit est tros grand donc jaimeré savoir quel roadster 125cc et 4t vous me conseillé merci.

18. sha (site web) 10/08/2010

ok

19. dussart 25/09/2010

quelqu'un pourrait me donner une adresse ou je pourrai trouver un radiateur de csrnkt 125 le mien est percé m'envoyer un message merci

20. Guix 23/01/2011

Superbe site, bonne description général des différents types et qualités que l'on peut trouver. Si jamais la xr 125 porte son nom mieux que vous ne le dites, sa fait 6 mois que je fais du cross avec

21. CORNET 22/02/2011

Bonjour à tous,
Pourriez vous me fournir des informations(essai les + et - ainsi que les revendeurs) concernant la regal raptor aventura 125.
Par avance merci.

22. Mutuelle (site web) 01/04/2011

Il y a aussi la loncin LX 125, chinois mais très beau aussi.

23. Fred 24/09/2011

Merci pour ce bon site, je n'en ai pas trouvé de comparable concernant les 125.

24. will 18/11/2011

Salut a tous moi j ai une comet gt qui fonctionne tres bien et que je conseille. Votre site est super

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site