ajax

Rouler en groupe

Rouler en groupe
 
 
 

Se déplacer en groupe, est un plaisir qui peut rapidement dégénérer si chacun se comporte en "cowboy " solitaire au milieu de ce groupe.
Voici quelques conseils pour passer d'agréables moments.
Avant le départ, l'organisateur de la ballade se doit d'organiser un briefing pour expliquer les consignes de sécurité.
Le message est simple : " .... on roule en quinconce, on ne se double pas et on est responsable de la moto qui suit..... "
Ainsi, le premier motard placé sur la partie gauche de la chaussé est suivi par " l'apprenti ", placé à droite et ainsi de suite. Le dernier ferme la formation en roulant le plus souvent au milieu de la voie afin d'empêcher les voitures de s'infiltrer dans le groupe.
La disposition en quinconce est ainsi formée.

La distance de sécurité est prise par rapport à la moto qui précède sur la même colonne.
Cependant, il faut garder à l'esprit que les motos circulants dans l'autre colonne peuvent être amenées à faire un écart, et c'est pour cela, aussi, qu'on s'interdira de rouler de front :afin de préserver une " zone de sécurité " pour le cas où...
La distance de sécurité correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d'au moins deux secondes. (R 412-12 du code de la route)
Pour des raisons évidentes de sécurité, il est interdit de se dépasser à l'intérieur de la formation.
Les changements de position se font lors des haltes.
Le ou les " apprentis " se placent juste derrière l'homme de tête. Ainsi positionné, ils règlent la vitesse du groupe de manière à se sentir tout à fait à l'aise.

Le quinconce va souvent, momentanément, être modifié lors de dépassements, de prises de virages et autres situations de circulation. Mais dès que cela sera possible, il faut s'attacher à le reformer.
Lorsque la moto de tête, déjà positionnée sur la partie gauche, commence à effectuer un dépassement, la moto suivante se positionne sur la file de gauche puis, lorsque toutes les conditions de sécurité sont réunies, elle effectue le dépassement et ainsi de suite.
En permanence, il faut s'assurer de la présence de la moto qui suit. Si elle s'éloigne dans le rétroviseur, il faut ralentir. Si elle s'arrête ou si elle a disparu, il faut s'arrêter. Lorsque ce principe est appliqué, l'information remonte rapidement jusqu'au premier qui ralenti ou stoppe le cortège.
Lors du franchissement d'une intersection, il est important de ne jamais quitter la zone sans s'assurer que le pilote qui suit a bien visualisé la direction à prendre. Au besoin, il faut s'arrêter et l'attendre. Il faut adopter un comportement similaire lors du passage des feux tricolores.
Il faut avoir en tête que les déplacements en groupe exposent les motards à des dangers accrus.

 


Ce n'est pas une obligation, mais lorsqu'un usager de la route facilite le passage du cortège, un signe de remerciement fait toujours plaisir. Mais dans tous les cas, en solo ou en groupe, chacun est tenu de respecter le code de la route.

 

Commentaires (2)

1. dede le routier 24/12/2007

bravo on va rouler dan la maison comme ca on salira pas no moto bien pour le plan

2. dede le routier 16/11/2008

monsieurs de moto contac à mediter

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×